La sémiologie motrice en psychiatrie : une dimension oubliée !

Paris

le Mardi 10 mai 2016

2ème Journée Nationale de Sémiologie Psychiatrique

Présentation

L’Association pour l’Enseignement de la Sémiologie Psychiatrique (AESP) mène une réflexion didactique afin de présenter une organisation de la sémiologie consensuelle, cohérente et harmonisée fondée sur les preuves et les données scientifiques actuelles.

 

L’approche des Research Domain Criteria (RDoC) : « Critères pour des domaines de recherche » a semblé pertinente pour organiser les termes sémiologiques autour des systèmes suivants : éveil, cognition, valences émotionnelles, cognition sociale.

 

Cependant, cette démarche semble avoir oublié un domaine majeur de la sémiologie psychiatrique : celui des aspects moteurs. En effet, la sémiologie de la motricité en psychiatrie a toujours eu une place centrale en pratique clinique. L’objectif de cette seconde JNSP est d’explorer cette dimension sémiologique « oubliée » en psychiatrie.

 

Nous vous invitons à participer à cette journée nationale qui sera rythmée par des communications et des échanges illustrant l’intérêt de considérer cette sémiologie motrice, que ce soit pour la description des troubles psychiatriques, la compréhension de leur physiopathologie, mais également pour explorer ses liens avec la thérapeutique. Nous aborderons également la motricité sous son aspect de geste et de paralangage essentielle à l’interaction clinique au cours du recueil sémiologique psychiatrique.

 

Lieu

Université Paris Diderot (Villemin)

Amphithéâtre 2 de Villemin

10 avenue de Verdun

75010 Paris

 

Pour plus de renseignement

AESP

Programme

Inscription