Santé mentale dans la cité

Belgique

Du Lundi 09 au Vendredi 13 oct

Des « laissés pour compte » ? À la rencontre des personnes les plus fragilisées

Présentation


Le CRéSaM organise du 9 au 13 octobre la troisième édition de la semaine de la santé mentale. Diverses actions seront menées dans ce cadre en Wallonie afin de soutenir tout intervenant confronté à la souffrance psychique, de promouvoir les collaborations intersectorielles, de croiser les regards que l’on porte sur la santé et la maladie mentale, de sensibiliser le tout public à la question de la santé mentale.

 

« Des « laissés pour compte » ? À la rencontre des personnes les plus fragilisées », tel est le thème choisi cette année. Depuis des dizaines d'années, l’offre de soins en santé mentale se diversifie dans une volonté d’apporter une réponse à toute personne qui, à un moment de sa vie, rencontre des difficultés nécessitant un accompagnement. Pour remédier à la complexité de ce paysage et favoriser la continuité dans les soins, différentes réformes sont intervenues. Divers services, institutions et associations des différents secteurs (psychiatrie, secteur social, handicap, assuétudes, justice, logement, …) font également preuve d'une grande créativité afin de répondre aux besoins de cette population.

 

Ces nombreuses initiatives et ces efforts tant publics que privés ne semblent cependant pas couvrir l’ensemble des besoins. Force est de constater qu’il reste des personnes, souvent les plus fragilisées, qui ne trouvent pas de prise en charge adaptée à leur situation. Certaines d’entre elles sont en errance, d’autres se retrouvent dans des structures qui ne répondent pas à leurs besoins, d’autres sont à la rue ou dans des structures d'hébergement non agréées sans normes d’encadrement ou de qualité. D’autres encore restent dans leur famille, souvent très démunies et isolées.

 

Au travers de la semaine de la santé mentale, l’objectif est de mettre en lumière les difficultés rencontrées, d’identifier les failles dans l’organisation de l’offre de soins, de questionner les pratiques, de réfléchir aux publics prioritaires, aux articulations entre secteurs, à la continuité des soins, au rôle des familles, à la liberté de choix des personnes. Il s’agira aussi et surtout de pouvoir repérer les initiatives porteuses.

 

Lieu


Belgique

 

Pour plus de renseignements


Crésam

Appel à participation