(D)Oser la relation en psychiatrie : vers une juste présence ?

Paris

le Jeudi 18 oct 2018

4es rencontres soignantes en psychiatrie

Présentation


La relation de soin est souvent pensée à partir de la notion de distance. Paradoxe ? Avant même la rencontre avec le patient, le « bon professionnel » doit en effet savoir garder ses distances et gérer ses émotions ! La relation apparaît ainsi comme une pratique à risque qui implique de se protéger (ou de protéger le patient).

 

Mais peut-on soigner sans engager une part de soi-même ? N’est-ce pas justement la présence qui apaise et contient ? Être là, pour accueillir la souffrance morale, le délire, l’angoisse mais aussi les joies du quotidien. Entre homéopathie et overdose, comment oser et doser cette proximité au coeur du soin ? Comment redonner la primauté à la relation alors que les soignants déplorent la perte de sens de leur engagement ?

 

  • Qu’est-ce qui « fait » rencontre ? Jusqu’où aller en tant que soignant ? Comment se laisser toucher par l’autre ? Comment assurer la singularité du lien ?
  • Les freins à la relation ne sont pas seulement liés à l’institution, les soignants euxmêmes vivent des émotions complexes et contradictoires. Comment affronter la peur, le dégoût, la colère voire l’identification projective ? Comment nommer et reconnaître ses émotions sans paraître faible ou fragile ? Comment s’ajuster aux émotions du patient et de son entourage ? Quelle intelligence émotionnelle ?
  • Comment moduler sa présence en fonction de l’évolution des troubles et des étapes du rétablissement ?
  • L’organisation des soins peut-elle favoriser cette juste présence soignante et de quelle façon ?

 

Ces différentes pistes seront explorées et questionnées au cours de 4 tables rondes.

 

Lieu


Institut Pasteur

Paris

 

Pour plus de renseignements


Pré-programme

01 42 77 52 77

santementale[at]wanadoo.fr

http://rencontressoignantesenpsychiatrie.fr/