Offre de soins en psychiatrie

Dans le souci de faciliter l'accès aux soins en psychiatrie pour tous, l'organisation de l'offre de soins s'effectue autour d'une logique de territoire. Cela garantit la proximité, en tenant compte des liens avec l'entourage familial ainsi que l'articulation et de la collaboration avec la médecine générale et les secteurs médico-social et social.

 

La prise en charge psychiatrique peut être conçue :

 

  • en milieu privé via des consultations auprès des psychiatres libéraux et/ou des séjours en cliniques privées,
  • en milieu public via les structures de soins telles que les Services de psychiatrie situés au sein des Etablissements publics de santé mentale (EPSM), des Centres hospitaliers généraux (CHG) ou des Centres hospitaliers régionaux (CHR).

 

Le service de soins psychiatriques en milieu public auprès duquel l'usager peut s'adresser est défini par son lieu d'habitation, définissant la notion de secteur. Cependant, le libre choix du médecin demeure.

 

Les modalités de prise en charges en psychiatrie adulte

Elles s'articulent autour de trois axes :

 

  • l'ambulatoire,
  • l'hospitalisation complète,
  • les soins séquentiels.

L'ambulatoire

Cet axe regroupe les soins hors du milieu hospitalier avec le Centre médico-psychologique (CMP). Ce dernier est un  élément pivot du secteur et offre la possibilité de consultations et de prises en charge thérapeutique en tenant compte du travail de prévention, de diagnostic, de suivi et d'orientation, et ce, en amont et en aval de l'hospitalisation.

 

Les prestations y sont assurées par des psychiatres, psychologues, une équipe infirmière, des psychomotriciens, des travailleurs sociaux (assistantes de services sociales, éducateurs), etc.

 

Par ailleurs, en fonction du contexte clinique, outre les entretiens sur site, peuvent être envisagées à partir du CMP :

 

  • les visites à domicile,
  • l'hospitalisation à domicile, qui permet de limiter le recours à l'hospitalisation complète en offrant un suivi intensif, en accord avec le patient, l'entourage familial et le médecin traitant,
  • la psychiatrie de liaison, tant en milieu hospitalier somatique, médico-social qu'en lieux de vie (foyers, logements, Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes EHPAD, etc.).

 

De ce fait, un travail en réseau avec de nombreux partenaires y est effectué avec :

 

  • les médecins traitants et spécialistes,
  • les infirmiers libéraux,
  • les services tutélaires,
  • le service judiciaire,
  • la police et/ou la gendarmerie,
  • les bailleurs,
  • les associations (Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques Unafam, Fédération nationale des associations d’usagers en psychiatrie Fnapsy, Argos 2001, Etoile bipolaire, etc.),
  • les pairs aidants (familiaux, médiateurs santé/pairs, etc.),
  • les Groupes d'entraide mutuelle (GEM),
  • la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH),
  • le Conseil général,
  • le Pôle emploi et/ou Cap emploi,
  • le service pénitentiaire d'insertion de probation (SPIP),
  • les structures médico-sociales (foyers de vie, foyers d'accueil médicalisé, maison d'accueil médicalisé, résidence d'accueil, habitats partagés, EHPAD, foyers pour travailleurs handicapés, Service d'accompagnement à la vie sociale SAVS, Service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés SAMSAH spécifique ou non au handicap psychique, Institut médico-éducatif IME, Service d'éducation spéciale et de soins à domicile SESSAD, Etablissements et services d'aide par le travail ESAT, Entreprise adaptée EA, etc.),
  • les services d'aide au domicile,
  • les structures sociales (Unité territoriale de prévention et d'action sociale UTPAS ou Maison de solidarité MDS, Centre communal d'action sociale CCAS, la Protection materno-infantile PMI, les foyers d'hébergement à caractère social, etc.),
  • la municipalité dans le cadre du Conseil local de santé,
  • l'Education nationale,
  • Etc.

 

L'annuaire suivant vous indiquera vers quel CMP vous orienter : 

Annuaire des Centres médico-psychologiques

L'hospitalisation

Cet axe se compose :

 

  • de centre d'accueil et de crise, souvent situé au service d'accueil d'urgence des Centres hospitaliers généraux, permettant d'envisager des séjours de courte durée dans le cadre d'obsevation et de réorientation si besoin,
  • d'unités d'hospitalisation complète répondant à la phase aigüe des troubles psychiques, nécessitant une prise en charge continue,
  • de centre de post-cure pouvant offrir un travail de réhabilitation psychosociale, à distance du contexte de décompensation psychique, en vue d'une évaluation des capacités d'autonomie de l'usager dans la vie de tous les jours, ainsi que ses potentialités d'insertion sociale et/ou professionnelle.

 

Dans le cadre de l'hospitalisation complète en psychiatrie adulte, en parallèle des soins libres en accord avec l'usager, ceux-ci peuvent être dispensés sans le consentement de la personne sous forme de soins à la demande d'un tiers (SDT) ou de soins à la demande du représentant de l'état (SDRE) en fonction de l'état psychique de l'intéressé.

 

Pour plus de renseignements :

Sur le site du Psycom

Sur le site de l'Unafam

Les soins séquentiels

Cet axe s'articule autour de :

 

  • Centre de jour, assurant un suivi soutenu dans la journée de fréquence pluri-hebdomadaire dans le cadre d'un travail de stimulation et d'insertion ou de réinsertion sociale,
  • Centre d'accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP), proposant des activités thérapeutiques associées à une fréquentation séquentielle en vue d'une consolidation de l'autonomie avec possibilité d'inscription ultérieure dans le tissu social de la ville,
  • l'Hospitalisation de nuit, permettant une réadaptation progressive vers un projet ambulatoire en assurant un suivi de lors des fins de journée et des nuits.

 

L'organisation des soins en psychiatrie adulte répond à un souci de désinstitutionnalisation. Ceci se traduit par une limitation de durée de séjour en hospitalisation dans la mesure du possible avec un recours aux structures alternatives sous tendu par le souci de continuité des soins et du maintien de l'usager dans le cadre de son environnement.

 

Ces structures alternatives peuvent être :

 

  • les consultations au Centre médico-psychologique,
  • les visites à domicile par l'équipe infirmière de secteur,
  • l'hospitalisation à domicile,
  • les soins séquentiels (Hôpital de jour, Centre d'accueil thérapeutique à temps partiel),
  • le Centre de post-cure,
  • les appartements thérapeutiques,
  • les appartements associatifs,
  • l'accueil familial thérapeutique,
  • la Maison relais, etc.

 

En parallèle, il existe une organisation intersectorielle, recouvrant plusieurs secteurs de psychiatrie générale, notamment pour la prise en charge :

 

  • des enfants et des adolescents (intersecteurs de pédopsychiatrie),
  • de psychiatrie d'urgence et de crise,
  • des conduites de dépendance (à l'alcool, aux toxiques, etc.) avec les Centres de soins et d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA),
  • des troubles des conduites alimentaires,
  • des sujets âgés, etc.

 

Il est à noter une prise en charge spécifique destinée à la population carcérale à travers :

 

  • le service médico-psychologique régional (SMPR) situé au sein du service pénitentiaire,
  • l'unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA).

L'offre de soins en pédopsychiatrie

Cette offre répond également au souci d'apporter, aux enfants et adolescents, une prise en charge à proximité, avec une priorité donnée au maintien des liens entre le jeune enfant ou adolescent avec le milieu familial dans la mesure du possible et l'univers scolaire.

Ceci induit un travail de partenariat avec les différentes instances déjà citées ci-dessus.

 

Il en est de même pour les modalités de suivi, avec un rôle prédominant du CMP, de l'Hôpital de jour et du CATTP.

Droits des usagers

Pour plus de renseignements :

Sur le site du Psycom

Annuaire des Centres médico-psychologiques

La Fédération Régionale de Recherche en Santé Mentale Nord - Pas de Calais (F2RSM) a réalisé un annuaire des Centres médico-psychologiques (CMP). Il permet de cibler les recherches grâce à un système d'entrées multiples : zone géographique, public ou intitulé du secteur.

Sectorisation et territorialisation de la psychiatrie

La Fédération Régionale de Recherche en Santé Mentale Nord - Pas de Calais (F2RSM) a réalisé plusieurs cartes permettant une meilleure compréhension de l'organisation de la psychiatrie et de la santé mentale :

Secteurs de psychiatrie adulte

Secteurs de psychiatrie infanto-juvénile

Qualité des hôpitaux et cliniques de France

Un site public destiné prioritairement aux usagers, Scope Santé vous informe sur le niveau de qualité de tous les hôpitaux et cliniques de France. Il vous permet de choisir l’établissement qui correspond le mieux à vos besoins. Il vous permet de comparer les établissements sur les critères selon vos priorités.

Ce site est une émanation de la HAS, Haute Autorité de Santé.

Accès au site

Cartographie en Nord et Pas de Calais de l’ETP

La cartographie sur les territoires du Nord et du Pas de Calais de l'Education Thérapeutique du Patient, accessible via le lien ci-dessous, présente les programmes d’ETP autorisés par l’ARS, les programmes en cours d’autorisation et les actions éducatives ou d'accompagnement. Les données présentées proviennent des coordonnateurs de programmes.

Accès à la cartographie